Mes petits bouts de culture #5 : Mai

Ce mois-ci seulement un film vu au cinéma, mais plusieurs sorties en DVD, également deux séries vues, deux livres lus et pour la première fois dans MPBDC un concert!

Pirate des Caraïbes : la vengeance de Salazar

106609

En allant voir Pirate des Caraïbes, je m’attendais à un film commercial, une nouvelle suite mettant en avant Johnny Depp, voire un scénario sans véritable histoire (comme les précédents films). Cependant, j’avoue avoir été agréablement surprise. Certes c’est un film commercial et Johnny Depp est encore au centre mais nous avons de nouveaux jeunes acteurs, plusieurs méchants et une véritable quête: sauver Orlando Bloom William Turner de sa malédiction. Les deux nouveaux sont très prometteurs, Javier Bardem est vraiment épatant en méchant pirate-fantôme Espagnol et nous découvrons le personnage du Capitaine Barbossa sous un nouveau jour. Finalement, le seul qui m’a déçu est Johnny Depp car son jeu n’évolue pas, voire même s’est dégradé par rapport aux premiers films.

Pour conclure, c’est une bonne surprise! C’est donc un film que je vous conseille d’aller voir pour : 1. les nouveaux acteurs, 2. le plaisir de revoir William Turner (même brièvement) et la quête pour le libérer de sa malédiction et 3. pour les images qui sont vraiment époustouflantes!

Pour voir la bande-annonce, c’est par ici.

.

Dalida

145898

S’il y a une catégorie de films pour laquelle les Français sont vraiment doués: ce sont les Biopics. J’ai par exemple beaucoup apprécié Coco avant Chanel, la Môme ou encore Cloclo, des films qui montraient ces personnes sous un autre jour, qui nous permettaient de les découvrir d’une autre manière. Aussi, même si je n’ai jamais été fan de Dalida (je connais comme tout le monde ses plus grands tubes), je voulais découvrir le film retraçant son histoire. Verdict? L’actrice choisie est incontestablement très ressemblante à l’originale et joue très bien (je croise les doigts pour qu’elle trouve d’autres rôles ensuite), nous retrouvons tous les événements marquants de la vie de la chanteuse, cependant nous vivons sa carrière via ses conquêtes amoureuses. Aussi, nous finissons le film avec cette impression que cette chanteuse se résumait à ses histoires d’amour (voire qu’elle était un peu nympho). Ce choix a certainement été fait pour rendre l’histoire plus « dramatique », mais je regrette que nous n’ayons pas vu d’autres facettes de cette icône.

Pour conclure, un film à découvrir si l’on aime les biopics et si l’on est curieux d’avoir un aperçu de qui était Dalida.

Pour voir la bande-annonce, c’est par ici. Pour l’acheter, c’est par ici.

.

Mes trésors

095921

Pour être honnête, j’ai vu ce film pour une seule raison: Jean Reno. Cet acteur est l’un de mes préférés: grand (très grand), avec son visage de déprimé et son air toujours sérieux, je l’ai trouvé génial dans tous les films où je l’ai vu, depuis Léon jusqu’à Tais-toi en passant par Le Grand Bleu ou Wasabi… Il peut autant nous faire rire que pleurer. Bref, dès que je vois un film où il est présent (même en second rôle), je fonce le voir les yeux fermés. Et pour le coup, là j’avais vraiment les yeux fermés car j’étais très sceptique en lisant le synopsis. Or donc, il faut déjà comprendre que ce film est inspiré des productions hollywoodiennes mélangeant le film d’espionnage et la comédie romantique. C’est donc un film drôle (mais avec des sketchs prévisibles), les actrices se débrouillent très bien (mais ne sortent pas du lot pour autant), il y a de la romance (mais que l’on voit venir dès les premières minutes du film) mais il n’a pour autant aucune particularité, aucun élément qui me donnerait envie de le revoir.

Pour conclure, un film à voir une fois (pour Jean Reno bien sûr), un après-midi pluvieux où il n’y a rien à la télé ou au cinéma.

Pour voir la bande-annonce, c’est par ici. Pour l’acheter, c’est par ici.

.

La Grande Muraille

283305

Voici un film que je ne suis pas allée voir au cinéma volontairement. L’affiche et le casting était très attirant, mais la bande-annonce indiquait que ce serait un film ennuyeux, sans histoire et avec uniquement de l’action. Après l’avoir vu, je peux vous confirmer que mes aprioris étaient parfaitement fondés (malheureusement). Nous découvrons un Matt Damon beaucoup trop sérieux (et qui se prend au sérieux), une histoire qui n’a ni queue, ni tête et des rebondissements tellement absents que j’ai finalement décroché et regardé mon ordinateur pendant plus de la moitié du film. Le seul bon point : les costumes! Ils paraissent un peu irréels avec leur couleur flashy (voire inspirés des Power Rangers) mais sont vraiment bien travaillés.

Pour conclure: A voir si on est fan des films d’actions ou de Matt Damon ou bien si on a besoin d’une bonne sieste.

Pour voir la bande-annonce, c’est par ici. Pour l’acheter, c’est par ici.

.

War Machine

115361

J’ai pendant très longtemps entendu parler de War Machine. Il faut dire que Netflix a mis le paquet niveau publicité pour ce film. J’ai du coup été assez intriguée, surtout d’apprendre que Brad Pitt, cette grande star mondiale, acceptait de jouer dans un film qui ne sortirait jamais au cinéma. Ne pouvant plus supporter autant de suspens, je l’ai donc vu dès le jour de sa sortie (comme beaucoup de monde apparemment). C’est ainsi la première satire de guerre que je vois et, loin de nous faire rire en éclat, il nous fait cependant sourire tout en ayant un arrière-goût d’amertume. Nous voyons en effet Brad Pitt en général de guerre, très médiatisé et en relation (presque) directe avec le Président des Etats-Unis. Il est d’ailleurs chargé d’une mission capitale: rendre la liberté aux Afghans. Le seul hic? Eux n’ont pas l’air de le vouloir. Selon moi, le film arrive parfaitement à ses fins, à savoir de nous faire réfléchir sur l’utilité d’une présence militaire en Afghanistan. Et il sort donc de l’ordinaire car nous sommes bien loin des héros Américains, de ces sauveurs parfaits à qui on donnerait le bon dieu sans confession. Pour autant, j’ai trouvé que le film manquait un peu de rythme, voire d’un peu d’action (c’est un film de guerre après tout) et les deux heures m’ont paru à certains moments assez interminables.

Pour conclure: Un film à ne pas manquer car il a déjà fait (et fera certainement encore) beaucoup de bruits. A voir également pour Brad Pitt dans ce rôle parfaitement convaincant et les autres personnages secondaires tout aussi intéressants. A découvrir enfin, ne serait-ce que pour avoir une autre image de l’armée Américaine, moins parfaite mais plus humaine.

Pour voir la bande-annonce, c’est par ici. Disponible uniquement sur Netflix. 

.

Gotham

gotham-s2-08

Je n’ai jamais été fan de l’univers de Batman, cependant j’ai adoré certains films mettant en scène ce personnage de comics. Mes préférés étant ceux de la génération de Christian Bale (je sais que je vais en faire hurler plus d’un en écrivant ça mais j’assume) car ces films avaient un côté plus sombre. J’ai donc voulu voir la série Gotham car nous retrouvons déjà ce côté sombre et je trouvais cela original de vivre l’enfance de Bruce Wayne et les débuts des autres personnages. C’est en effet très amusant de retrouver Bruce Wayne en jeune garçon réservé, Catwoman en jeune fille intrépide, Gordon en flic incorruptible, et même les méchants cultes comme le Pingouin, Joker, l’homme mystère ou même Double face comme des gens normaux et de voir leur évolution vers le mauvais côté. De manière générale, cette série mélange un peu tous les genres (policier, romantique, humour, émotions…) et sort de l’ordinaire. Certains moments trainent un peu en longueur mais dans l’ensemble nous restons accrochés et, sachant comment ça va se terminer, nous sommes impatients de découvrir comment cela s’est passé.

Pour conclure: Je la conseille bien entendu à toutes les personnes attirées par l’univers de Batman, mais aussi pour découvrir les célèbres personnages de Gotham sous un autre jour.

Pour voir la bande-annonce, c’est par ici (VO). Les deux premières saisons sont visibles sur Netflix pour le moment.

.

Dear white people

183503

En visionnant la bande-annonce, je m’attendais à une série humoristique sur fond de prise de conscience que le racisme est toujours existant. En vérité, nous avons plus de prise de conscience et beaucoup moins d’humour. D’ailleurs, il est tellement question de racisme que nous tombons presque dans un effet inverse. En effet, cette peur du racisme engendre d’une certaine manière de la paranoïa chez les personnages principaux ce qui ferait penser que peut-être il n’y en aurait même pas… ou presque pas. Pour autant, c’est une série que j’ai apprécié, déjà car pour une fois nous avons des épisodes selon les points de vue des différents personnages principaux. Vu de l’extérieur, cela peut paraître un peu répétitif mais finalement nous en apprenons plus sur chacun (et nous nous attachons à eux) d’une manière nouvelle.

Pour conclure, une série à voir pour retrouver l’esprit des grandes universités Américaines et des confréries, mais aussi pour l’originalité de la série et de la présentation de ces personnages.

Pour voir la bande-annonce, c’est par ici. La saison 1 est visible sur Netflix pour le moment.

.

Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates

le-cercle-litteraire-des-amateurs-d-epluchures-de-patates

Ce livre au titre interminable est sur ma PAL depuis des mois (voire des années). Après ma dernière lecture j’avais envie de découvrir un autre livre qui donne le goût pour la littérature. Ici nous découvrons dans un contexte de post Seconde Guerre Mondiale d’un côté Juliet, écrivaine, et de l’autre des habitants de la petite île de Guernsey et créateurs d’un cercle littéraire. Il est donc question à la fois de passionnés de littérature mais aussi de l’impact de la guerre sur l’île de Guernsey. Sous forme de roman épistolaire, ce livre  se lit facilement et simplement. Nous rentrons rapidement dans l’univers des personnages, tous très attachants, et suivons avec émotions leurs péripéties.

Pour conclure, un roman qui est selon moi un incontournable et que je recommande de lire sans plus attendre (enfin moins longtemps que moi en tout cas).

Pour l’acheter, c’est par ici.

.

La belle et la bête (manga)

DSC_4466

Comme pour Sherlock, ce manga a clairement été publié pour les fans du film La Belle & la Bête. D’ailleurs, nous sommes prévenus dès la couverture, c’est le manga du film. Il n’y a donc rien d’autre, pas d’ajout de scènes supplémentaires, peut-être seulement quelques sentiments/pensées des personnages qui n’étaient pas clairement dits dans le film. Mais, en tant que fan, j’ai tout d’abord beaucoup aimé le fait d’avoir pour la première fois les deux versions des personnages principaux: celle de la Belle et celle de la Bête. Nous en apprenons donc plus sur les sentiments de la Bête alors que d’habitude Belle reste au centre de l’histoire. Les dessins quant à eux sont très bien faits et représentent parfaitement les acteurs du film.

Pour conclure, ce manga est un moyen original de redécouvrir le film La Belle & la Bête en attendant sa prochaine sortie en DVD!

Pour l’acheter, c’est par ici et ici.

.

Le requiem de Mozart à l’Eglise de la Madeleine

IMG_0241

J’ai réservé des billets pour ce spectacle tout d’abord pour faire plaisir à mon chéri qui adore le Requiem de Mozart, ensuite car je trouvais que d’aller voir un concert classique dans une église ça faisait tout de suite très classe. Connaissez-vous l’Eglise de la Madeleine? Si c’est non, je vous conseille vivement d’aller y faire un tour si vous êtes de passage à Paris, c’est vraiment un endroit qui vaut le coup d’oeil. Vous l’aurez compris, un concert donc dans cette église est vraiment quelque chose à découvrir. Nous avions devant nous une dizaine de musiciens et une quarantaine de choristes, un concert donc époustouflant que nous a donné à plusieurs reprises des frissons tellement c’était beau et impressionnant.

Pour conclure, je ne peux que vous recommander d’y aller, surtout que les tarifs sont tout à fait abordables, pour découvrir l’église dans un premier temps, et le requiem de Mozart (si ce n’est pas encore fait) dans un second temps.

Pour acheter des places, c’est par ici

.

Et vous, quels ont été vos petits bouts de culture ce mois-ci? Avez-vous vu, lu ou entendu l’un de ces films/séries/livres/musiques? Qu’en avez-vous pensé?

Publicités

2 réflexions sur “Mes petits bouts de culture #5 : Mai

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s