MPBDC #8 : Films vus au cinéma en Août

Ce mois-ci, j’ai vu tellement de films au cinéma, en dvd et de séries que j’avais peur de vous ennuyer avec un article de Mes petits bouts de culture long comme le Nil! Aussi, j’ai décidé de le fractionner en plusieurs articles. Voici donc pour commencer 4 films que j’ai vu au cinéma ce mois-ci : 

.

Valerian et la cité des mille planètes

Valerian

Luc Besson est un réalisateur que j’aime beaucoup. Le Grand Bleu est un film magnifique, Léon a un scénario à la fois effrayant et attendrissant et que dire du Cinquième élément si ce n’est que c’est un chef d’oeuvre. Valerian annonçait de très mauvaises critiques, mais je ne pouvais croire que Luc Besson ait fait quelque chose d’aussi affreux avant de le voir de mes propres yeux (il faisait d’ailleurs partie de ces films que je voulais voir cette année). Cependant, alors que j’écris cet article, je cherche des points positifs et n’en trouve que très peu. Tout d’abord, le choix d’acteurs est très mauvais. Cara Delevingne est une très belle femme et une excellente égérie pour les marques de cosmétique mais est parfaitement nulle comme actrice. Je sais, les mots semblent un peu fort mais que dire d’autre d’une femme qui fait exactement la même expression durant tout un film? Dan Dehaan a un meilleur jeu d’acteur mais n’est pas du tout crédible en agent spatio-temporel. Un film comme Cure for Life (où on l’y a vu précédemment), avec un côté sombre et sinistre lui va beaucoup mieux. L’histoire ensuite est assez classique (une romance, un peuple à délivrer) mais il y a surtout des scènes hyper misogynes qui m’ont choqué moi et mon chéri avec qui je suis allée le voir. Si un point positif: les effets spéciaux et les personnages imaginaires. Le travail de l’image est bien fait, même s’il s’approche plus de l’imaginaire que du réel.

Pour résumer: A éviter si on est fan de Luc Besson.

Pour voir la bande-annonce, c’est par ici.

.

La Planète des Singes – Suprématie

la_planete_des_singes_suprematie

Un autre film que j’attendais impatiemment cette année. La Planète des singes fait partie de ces films cultes où nous avons le droit à une énième version du livre d’origine de Pierre Boule (que j’avais lu il y a quelques temps en passant). Cependant cette version est selon moi l’une des plus réussie car nous sommes du côté des singes et non des humains. L’évolution vers la suprématie est des plus passionnante et les singes sont si réalistes que ça donne parfois froid dans le dos. Ce troisième opus reste donc dans cette lignée et nous avons même droit à un début d’explication, voire une transition, avec le tout premier film (celui avec Charlton Heston). Le réalisateur a cependant déjà annoncé un 4ème opus (source), je suis impatiente de voir ce qui nous attend!

Pour résumer: un film incontournable de cet été.

Pour voir la bande-annonce, c’est par ici.

.

Dunkerque

Dunkerque

J’ai longtemps hésité avant d’aller voir ce film. J’avais peur d’un autre scénario sur la guerre, avec une vision déprimante et déprimée, tout un tas de morts et le moral à zéro quand on sort du cinéma. Mais le fait qu’il ait été réalisé par Christopher Nolan (celui qui a notamment fait Inception ou Interstellar) et la recommandation de ma maman m’a décidé à aller le voir (merci à elle d’ailleurs!). J’ai tout d’abord aimé l’originalité de ce film car nous sommes balancés en plein milieu de la guerre et avons véritablement la vision du soldat (la façon de filmer est d’ailleurs très immersive). Le réalisme des effets spéciaux, les paysages, et l’excellent jeu de tous les acteurs (même Harry Styles m’a surprise) qui arrivent à transmettre des émotions même avec très peu de dialogues m’ont vraiment bluffé. Et puis, l’optimisme de ce film, l’espoir qui en ressort (même si tout ne finit pas bien et qu’il y a quand même quelques morts au passage) donnent une nouvelle vision de la guerre: celle de la solidarité!

Pour résumer : un grand film, que je reverrais sans aucun doute, et recommande à tous.

Pour voir la bande-annonce, c’est par ici.

.

Seven Sisters

seven sisters

Intriguée par le synopsis et la bande-annonce, je suis allée voir ce film dès sa sortie. Nous avons là l’histoire de septuplés nées dans une période où seul l’enfant unique est autorisé. Je dois tout d’abord saluer le jeu de Noomi Rapace, actrice qui a notamment fait une apparition dans le second film de Sherlock Holmes ou dans Alien : Covenant. Elle réussi en effet à incarner 7 personnalités différentes avec brio et l’incrustation des différentes versions d’elle même est tout à fait réaliste. Nous retrouvons également Glenn Close en dictatrice froide et calculatrice, tout à fait à la hauteur de son jeu dans Cruella.  L’histoire en elle-même, avec une fin annoncée comme inattendue, est plutôt bien trouvée, même si l’inattendu reste pour moi un peu exagéré. Une mention spéciale également pour le côté écolo du film qui a le mérite d’avoir un scénario tout à fait plausible en terme de science-fiction.

Pour résumer : A voir pour le jeu de Noomi Rapace et de Glenn Close.

Pour voir la bande-annonce, c’est par ici.

.

Et vous, avez-vous vu ces films? Qu’en avez-vous pensé? 

Publicités

4 réflexions sur “MPBDC #8 : Films vus au cinéma en Août

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s