Mes 10 recettes anti-gaspillage

Je déteste faire du gaspillage! Ce doit être mon côté radine écolo, mais je déteste faire un plat et jeter les restes si on n’a pas tout mangé (en plus je ne sais pas doser, donc ça arrive souvent). D’ailleurs, généralement je les garde et j’essaye toujours de les réutiliser. Connaissez-vous le principe du pain perdu? On pourrait dire que ma philosophie est semblable à ce plat: ça n’est jamais aussi bon que quand on recycle les aliments… Enfin vous voyez ce que je veux dire! Je pense que je suis plus créative quand il ne reste presque rien dans mon frigo ou quand j’ai une tonne de petits restes. Alors voici quelques idées et recettes anti-gaspillages :

17895454599_bf9b3526cc_z

1) Recycler ses tortillas en pizzas maison

C’est cette recette qui m’a donné envie d’écrire cet article. Avant de partir en vacances, j’en profite toujours pour faire un peu du vide dans mon frigidaire. Du coup, avant mon récent départ pour les fêtes je cherchais quoi faire comme apéritif et je lorgnais sur des tortillas qui me restaient d’un précédent mexicain. Comme je n’avais rien pour faire des wraps, j’ai cherché une alternative. Et j’ai finalement pensé à en faire des pizzas. Comme je ne savais pas ce que ça allait donner, je suis restée simple. J’ai ainsi ajouté un peu de sauce tomate toute prête, un peu de champignons en boîte qui me restait, quelques olives et du gruyère râpé et je les ai fait cuire au four pendant 10 minutes environ à 200°. Et bien au final c’était délicieux. Le four a rendu la pâte un peu croustillante autour mais le centre est resté assez moelleux avec la sauce. Et puis c’était plus léger que de la pâte à pizza!

2) Utiliser ses restes de légumes en quiche

Comme j’apporte mon déjeuner au travail la plupart du temps, j’essaie de faire toujours une portion supplémentaire. Cependant, comme je l’ai dit il m’arrive de mal calculer et de n’en faire pas assez pour moi le lendemain (ou bien parce que ce soir là on avait encore plus faim que les autres jours). Du coup, j’ai un petit reste mais qui ne me sert à rien car il sera insuffisant pour mon repas du lendemain. L’autre jour, je me suis retrouvée comme cela avec plusieurs petits restes: courgettes, champignons, un demi-poivron qui trainait,… bref plein de légumes qui à priori ne se mariaient pas trop ensemble. J’ai donc sortit une pâte feuilletée et j’y ai posé au fond mes restes de légumes avec quelques dés de jambon (qui trainaient eux aussi). Par-dessus, j’y ai ajouté un appareil à quiche, soit 20 cl de crème et 2 oeufs avec un peu de fromage râpé par dessus (sel, poivre). Au final, ma quiche aux légumes était excellente et j’ai même pensé à en refaire une un autre jour.

18142830186_04714c9768_z

3) La fameuse salade de restes de ma maman

Je ne sais pas si vous avez déjà vu la série Malcolm mais à chaque fois que je parle de restes j’ai cette scène dans la tête avec le fameux gratin où l’on y voit les différentes couches de restes et dont les plus basses datent de plusieurs semaines en arrière et que leur mère leur force à avaler. Pas vous?

Heureusement pour moi, je n’ai jamais eu le droit à un tel supplice, qui plus est car ma mère, elle, réutilisait toujours les restes en salade. Un reste de pâtes, une tranche de jambon, quelques brocolis, une tomate, un morceau de gruyère… Elle prenait tous les petits restes et en faisait une salade. C’était toujours très bon, même si quelques fois j’ai eu droit à des associations un peu curieuse mais qui se laissaient tout de même manger. Il n’empêche que c’est une super idée de recyclage de restes que j’ai gardé depuis des années.

4) Utiliser ses restes de raclette en cake ou en omelette

S’il y a bien un plat où il y a à chaque fois des restes, c’est pour une raclette. Cependant faire deux jours de suite le même repas parait un peu redondant. Alors pourquoi ne pas mettre les restes de jambon, pommes de terre et fromage dans un appareil à cake ou dans deux oeufs battus pour faire une omelette? Accompagné d’une salade verte, c’est tout à fait délicieux. Les ingrédients pour l’appareil à cake sont : 200 g de farine, 1 sachet de levure, 4 œufs, 7 cl d’huile, 12,5 cl de lait (merci Marmiton).

Et un petit conseil: ne rajoutez surtout pas de sel, le fromage et la charcuterie sont déjà assez salés!

5) Recycler son repas de fête

Je ne sais pas vous, mais pour les repas de réveillon, que ce soit à Noël ou au Nouvel An, j’ai toujours l’impression de faire à manger pour 20 personnes (alors que nous sommes seulement 4 ou même 2). Du coup, je me retrouve avec des restes pour au moins une semaine, et au bout de quelques jours on en a un peu marre de manger la même chose. Pour éviter que les aliments trainent un peu trop longtemps dans le frigo, il est possible de réutiliser chaque aliment, par exemple:

  • la dinde en sandwich/wrap ou salade césar
  • le saumon fumé dans une quiche ou dans des pâtes au saumon (avec simplement un peu de crème et de persil ou ciboulette)
  • le Panettone ou la galette des rois briochée (qui sont rarement en train de rassir) en pain perdu
  • le foie-gras en sauce (se marie très bien avec le magret de canard)
  • les marrons glacés dans un brownie

11707424636_fa3b3cb054_z

6) Faire une tarte avec les fruits qui trainent

Il vous reste deux pommes à la maison? Ou bien vous avez une boîte de pêches qui est dans le fond de votre placard depuis des mois? Alors je vais vous donner le secret de ma grand mère pour une tarte délicieuse!

Coupez les fruits en quartier, disposez les en rosace dans le fond d’une pâte feuilletée (oui, je sais je l’utilise pour tout et n’importe quoi), saupoudrez les fruits de sucre en poudre (un peu!) et mettez des tout petits morceaux de beurre salés un peu partout sur la tarte. Mettez au four pendant une vingtaine de minutes entre 180 et 200° et régalez vous (enfin attendez que ça refroidisse un peu avant)!

J’ai également essayé de remplacer le sucre et le beurre avec du caramel beurre salé ou du miel, c’est également délicieux!

7) Utiliser ses fruits trop mûrs en gâteaux ou en confiture

Je crois que le gâteau préféré de mon chéri est le gâteau à la banane (en fait j’en suis même sûre, il me le réclame régulièrement). Il est en effet à se damner (non vraiment!), mais il permet également d’utiliser ses bananes trop mûres (quand elles sont pleines de tâches ou qu’elles deviennent marron). Pour la recette, je vous renvoi à l’article de Mango and Salt qui m’avait fait découvrir cette merveille.

Mais vous pouvez utiliser vos fruits un peu trop mûrs pour en faire des confitures. Pour cela il suffit de couper les fruits en morceaux, d’y ajouter de l’eau (à peu près à même niveau que les fruits dans la casserole) et du sucre (en fonction de votre goût). Faites cuire à feu doux jusqu’à ce que ça prenne la consistance de la confiture (pour à peu près un pot, j’ai mis une bonne heure environ). Réservez ensuite dans un vieux pot à confiture que vous aurez nettoyé au préalable. Il est également possible de stériliser les pots en les plongeant dans de l’eau bouillante (pour les conserver plus longtemps), avant et après les avoir rempli. Plongez les pots dans l’eau environ 10 minutes pour la pré-stérilisation, 15-20 minutes pour la seconde.

gateau-a-la-banane-et-confiture_2190

8) Utiliser des yaourts périmés en gâteau

Vous connaissez très certainement le gâteau aux yaourts? Le gâteau le plus simple au monde et qui est cependant délicieux à manger le matin avec son café ou son thé. Et bien, sachez qu’on n’est pas obligé d’y mettre QUE des yaourts nature de type fromage blanc, il est également possible d’y mettre des yaourts aux fruits (même ceux avec les morceaux), ou des yaourts au chocolat (de type crème, je n’ai pas encore testé pour les mousses mais de toute façon qui laisserait se périmer une mousse au chocolat?). Pensez cependant à réduire la quantité de sucre sur la recette.

Très souvent, les yaourts peuvent être consommés après expiration (jusqu’à un mois après la date annoncée par le commerçant), mais on peut s’être lassé de ses yaourts ou tout simplement avoir envie de les manger rapidement. Dans ces cas, le gâteau est une excellente alternative.

9) Garder les blancs d’oeuf pour une meringue ou des îles flottantes

S’il y a bien un truc qui m’énerve dans la pâtisserie c’est quand dans une recette on demande des jaunes d’oeufs. Du coup, il nous reste sur les bras les blancs qui ne seront pas utilisés et jetés dans l’évier (ce qui est très mauvais pour les canalisations, croyez moi). C’est pareil quand on doit utiliser un jaune d’oeuf pour  dorer un aliment entouré de pâte feuilleté ou si on aime ajouter un jaune d’oeuf dans la crème pour la carbonara. Mais ces blancs ne sont pas nécessairement perdus:

En meringue tout d’abord: pour cela il suffit d’ajouter du sucre pendant qu’on les monte en neige (60g par oeuf environ) et de les passer au four ensuite (Marmiton nous dit une heure à 120°).

En île flottante ensuite: ajouter du sucre également en montant les oeufs en neige (environ 10g de sucre par oeuf cette fois-ci) puis, pour les faire cuire deux solutions : le bain-marie, ou au four. En les mettant dans de la crème anglaise déjà préparée, vous n’aurez ainsi pas de gaspillage!

dsc_0525

10) La soupe de légumes fourre-tout

Je crois que la meilleure façon de faire passer ses légumes en hiver est la soupe. Une carotte, deux pommes de terre, un poireaux qui restent dans votre placard ou votre frigo? Le tout mixé et agrémenté d’un cube de bouillon fera une soupe délicieuse. Peu importe le légume, on peut en faire une soupe! Mes soupes préférées sont la soupe de carottes au lait de coco (avec un peu de curry, c’est parfait) et la soupe de champignons!

Idée bonus : l’assiette Anglaise

Cette idée, nous l’avons créé en commun avec ma mère. Avez-vous déjà mangé un Brunch Anglais (oeufs, bacon, saucisse, toast, galette de pomme de terre, champignons et tomates cuits à la poêle, haricots à la tomate…)? Et bien nous sommes parties de ce principe et l’avons adapté.

Aussi, il suffit de disposer au centre d’une grande assiette un oeuf au plat (ou poché ça marche également), et de mettre tout autour des petits tas de restes. Par exemple, un petit reste de carottes râpées, une tomate coupée en deux et cuite à la poêle avec un peu d’huile d’olive et des herbes de Provence, un peu de riz, un peu de salade verte, etc. Et ce qui est ingénieux, c’est que, comme c’est compartimenté (les restes ne sont pas mélangés entre eux), vous pouvez y mettre tout type de reste (salé) car c’est à vous de les manger dans l’ordre que vous le souhaitez. Bon dis comme ça, ça parait bizarre, mais j’adorais ça étant plus jeune, c’était comme un jeu (et puis c’est très bon!).

Alors bon appétit!

Et vous, quelles sont vos recettes anti-gaspillage? Que faites vous de vos restes à la maison? 

Publicités

8 réflexions sur “Mes 10 recettes anti-gaspillage

  1. Annawenn **Alone in this world** dit :

    Salut! Pour te répondre, ma recette anti gaspillage est de savoir doser. Il est rare que j’ai des restes.
    J’aime bien ton article. C’est marrant les habitudes alimentaires. Tu vois, pour moi, tout ça est immangeable. Je suis végétarienne et comme je ne vais jamais en grande surface, je n’ai pas de conserve et encore moins de pâte feuilletée. Je mange des légumes et fruits de saison qui poussent dans mon potager ou que je prends chez le maraîcher du coin. Je fais mes pâtes à tarte et j’utilise mes oeufs en entier. J’ai une poule, animal qui mange tout et te donne des oeufs 😋. Je fais aussi mes yaourts, mon fromage blanc et mes crèmes aux œufs avec le lait pris au pie de la vache, il y a une ferme à une heure de marche et ils font aussi des fromages. Le sucre, j’aime pas. Encore pire si c’est du sucre blanc
    ……. (Je prends du sucre roux non raffiné). Pis côté fête, je vais randonner dans la montagne, feux de camp, bivouac, pas de reste non plus car j’ai le chien.

    Aimé par 1 personne

    • Cynthia F. dit :

      Bonjour Annawenn et merci pour ton commentaire!
      Je suis d’accord avec toi que l’idéal est de savoir bien doser et pour ma part j’y arrive disons 60% du temps (et j’en suis d’ailleurs déjà fière!). Du coup, pour les 40% restants je cherche des solutions et justement cet article est issu d’années de recherches intensives ;)! D’ailleurs je l’ai écrit pour aider les autres qui sont comme moi, qui ne savent pas doser et qui pourraient être en panne d’inspiration.

      Je trouve ça vraiment admirable de tout faire toi-même mais ça demande beaucoup de temps et la plupart des personnes (et je pense la plupart de mes lecteurs) n’ont que très peu de temps à consacrer à la cuisine, j’espère donc que mon article pourra leur rendre service car j’ai utilisé des aliments de base qu’on a (en général) tous dans son frigo !

      Bonne idée le chien, je n’y avais pas pensé 😉

      Aimé par 1 personne

  2. lequotidiendemmanuelle dit :

    Moi aussi je déteste gaspiller et je suis dans le même cas que toi, parfois je ne dose pas parfaitement bien.
    Les yaourts dans les gâteaux, je le fais déjà (même non périmés), j’aime beaucoup y compris ceux aromatisés aux fruits.
    Jusqu’à maintenant, je ne testais pas les recettes qui demandait qu’une partie des oeufs ne sachant pas trop quoi faire de l’autre et refusant de la jeter.
    Merci pour cet article qui m’a appris de nouvelles idées.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s